Catégories
Réflexion Technologie

il y a un prix juste

un opérateur a besoin de toucher toutes les couches de la population. Il a plusieurs moyens de le faire : soit en segmentant les offres pour extraire le maximum d’argent aux consommateurs, soit en estimant que, globalement, il y a un prix « juste », un prix de marché dans lequel il inclut tout, et il rend cette offre unique disponible pour tout le monde. Le plus important, finalement, c’est d’être capable d’amener le progrès à tout un chacun, et de partager cette valeur en trois, entre ceux qui la créent – les salariés de l’entreprise –, les consommateurs et l’investissement.

Xavier Niel source : http://www.freenews.fr/spip.php?article8504

C’est exactement ce qu’il a fait pour l’ADSL avec la freebox, un tarif unique qui inclut tout. Cette offre a fait chuter les tarifs d’accès à Internet en france. Fera-t-il de même avec le mobile ?

Catégories
Réflexion Technologie

l'avenir des télécomunications

En suivant un certain nombre de déclarations à propos de l’attribution d’une quatrième licence 3G ; en écoutant mon opérateur mobile me faire de nouvelles offres ; en regardant la conférence de David Pogue (en), je me rend compte à quelle points nous passons à côté de l’essentiel.

Nous confondons allègrement le réseau (l’infrastructure) la téléphonie (le service) et le téléphone (l’appareil) !

Commençons pas ce constat : J’utilise mon téléphone portable pour faire essentiellement de l’Internet. J’utilise donc le réseau 3G souscrit au près de mon opérateur mobile. Cependant, je passe 90% de mon temps dans un réseau WIFI qui me permet de faire la même chose en plus rapide et sans abonnement particulier. En supposant que je passe 3% de mon temps or de tout réseau (quand je suis à la montagne par exemple), je paye mon opérateur pour les 7% de mon temps où je n’ai pas d’alternative et ou le plus souvent je n’utilise pas mon téléphone ni pour l’Internet ni pour la téléphonie… mais comme baladeur mp3, carnet d’adresses ou appareil photo !

Dissocions les services :

  • J’ai besoin d’un accès au réseau de chez moi, un réseau rapide, fiable et bon marché : j’ai opté pour l’ADSL.
  • J’ai besoin d’un accès au réseau de partout, minimaliste. Actuellement la 3G et la seule solution, mais étant donnée le prix, c’est un luxe, pas forcément très utile.
  • J’ai besoin d’un service de téléphonie et là c’est le drame : j’en ai deux, un fournie par mon fournisseur ADSL et un autre par mon fournisseur 3G. Ça me fait donc un service de trop que bien-entendu je paye, sans compter l’inconfort d’avoir deux numéros de téléphone, deux répondeurs…

Mais comment peut-on faire autrement ? le service téléphonique de mon fournisseur ADSL est lié à ma ligne ADSL ? Fausse idée, il n’est en rien lié à la ligne ADSL car c’est un service sur l’Internet, donc un service accessible depuis n’importe qu’elle point du réseau y compris en connexion 3G avec un autre opérateur. Certain opérateurs vous font croire le contraire, d’autre, plus honnête vous le dise clairement et vous donne les moyens de l’utiliser.

Remettons un peu les choses au claire :

  • Les opérateurs réseau font de l’ADSL, GSM, 3G (UMTS), WIFI, WiMax, Cable, Satélite, Fibre optique… et d’autre qui reste à inventer, parmis eux Orange, Free, Bouigue, SFR, Numericable et beaucoup d’autre moins connus.
  • Les opérateurs téléphonique offre un service de téléphonie transitant sur le réseau. Les opérateurs réseau offre toujour un minimum de service, mais d’autre aussi : skype, wengo et d’autres.
  • Les fabriquant de téléphone (Apple, Google, blackberry, Nokia, Sony-ericson…) vendent de petits appareils permettant de se connecter aux réseaux et de faire bien d’autre chose.

Est-il possible de séparer complètement les choses, de prendre un contrat chez le fournisseur d’infrastructure, un contrat auprès d’un fournisseur de service et un d’acheter un appareil qui va bien ? Actuellement c’est quasiment impossible, les opérateurs réseaux refusent de faire transiter un autre service de téléphonie sur leur infrastructure. Mais en théorie c’est possible : par exemple vous pouvez utiliser Skype sur un ordinateur connecté en wifi dans un café. Je vous laisse imaginer ce que l’on pourrait faire d’autre…

Notez aussi que :

  • à propos de la télévision, vous faites la différence entre le fournisseur d’infrastructure qui transporte le contenu, le fournisseur de service (la chaine de télévision) qui fabrique ce contenu et le téléviseur qui le restitue ?
  • à propos de mail, vous faites la différence entre le service / l’infrastructure / l’appareil ?
  • la plupart des sociétés ne cherchent pas à fournir du service ni même une infrastructure ou un appareil, mais tout simplement à faire du profit.
  • lorsque vous prenez une offre tout compris, comment se répartissent les charges ? qu’est ce qui coûte quoi ?
  • les appareils ont commencé à être vraiment performant quand ils sont sortie du girons des opérateurs. En serait-il de même pour les services ?
  • pourquoi le Wifi est-il moins cher que le 3G ? (piste : c’est une histoire de licence)
chemin de fer (infrastructure) / compagnie (service) / train (appareil)
chemin de fer (infrastructure) / compagnie (service) / train (appareil)

David Pogue

Catégories
Bestiaire

Le Fennec

Fennec
Fennec

Voici le cousin du renard (ou panda roux) : le Fennec qui donne son nom à la version mobile du navigateur de Mozilla.

Le choix provient probablement du lien de parenté mais aussi de la taille, plus petite de l’animal.

En effet le Fennec ne mesure que 20 à 40 cm contre les 60 cm du panda roux. C’est à peu près la taille d’un chat, sauf que c’est un cannidé ! On l’appelle aussi renard des sables du sahara et c’est probablement un des héros du petit prince d’Antoine de Saint Exupéry. Signe distinctif, deux très longues oreilles !

Fennec (cc par suneko)
Fennec (cc par suneko)

Ce logiciel n’existe pas… en effet, ce n’est qu’un projet, même si une version « alpha » est sortie. Comme Firefox c’est un navigateur Internet, un logiciel qui permet de surfer sur le web. La particularité de celui-ci est d’être adapté à de petits écran (et de petit puissance ?). C’est une version toute particulièment destiné aux téléphones portable et netbook.