Catégories
Technologie

L'avenir des systèmes d'exploitation

Le système d’exploitation (OS) est un ensemble d’application (de logiciel donc) qui permet d’utiliser les ressources physique (le matériel) de l’ordinateur. Il permet également d’utiliser d’autres logiciels en correspondance avec l’usage que l’on fait de l’ordinateur. pour en savoir plus : Système d’exploitation.

Avant de parler du futur, un petit point d’histoire (simplifié, puriste sautez ce paragraphe) :

Les premiers OS créé sont les systèmes propriétaire créé par les fabricants d’ordinateur : IBM entre autre, car nous sommes dans les début de l’informatique.

Très vite des standard de qualité on était défini pour donner naissance à la famille UNIX.

Derrière UNIX il y a des université, IBM, SUN… Apple se met de la partie et créé un système (Mac OS) pour le tout premier ordinateur à usage personnel.

A la même époque, Microsoft créé une société exclusivement de logiciel et commence un nouveau système (Windows) dont le modèle économique va permettre le développement de l’entreprise (et le fortune de sont fondateur) et de l’informatique en générale.

Enfin le dernier né, dans les années 90, les systèmes GNU / Linux, reprenant les standard UNIX en ajoutant la notion de liberté.

Et aujourd’hui :

Dans le domaine des ordinateurs personnel, Microsoft Windows est absolument majoritaire : plus de 95% de part de marché. C’est le système qui s’est imposé, pas forcément de manière très honnête (des condamnations successives ont étés prononcé). Derrière on trouve essentiellement Mac et GNU / Linux.

Dans le secteur des ordinateurs de poches (des netbook) : Windows et encore très présent mais moins prédominant, la raison en est que ces appareils n’ont pas une très grande puissance. C’est donc GNU / Linux qui prend le reste du marché, Mac étant complètement absent.

Dans le secteur des téléphones portable, on trouve de tout avec un écosystème assez riche : Apple avec une version Mac iPhone, Microsoft avec Windows Mobile, GNU / Linux (avec notamment Androïd de Google), Symbian et quelques autres systèmes.

Dans le secteur des serveurs et autre infrastructure réseaux, UNIX a une belle place quoique la qualité de GNU/Linux et sa compatibilité lui permettent de prendre des parts très importantes. Windows est présent, mais minoritaire.

Demain ?

Pour faire des paris sur l’avenir, il faut prendre un certain nombre de paramètre supplémentaire :

  • Les applications sont de plus en plus sur le Web, la tendance est au « clood computing » : les applications sont sur le réseau, pas sur l’ordinateur.
  • Les netbook et autre terminaux légers ont le vent en poupe : investissement faible, puissance suffisante pour des applications réseaux.
  • Les téléphone portable permettent de faire de plus en plus de chose.
  • Les virus informatique ne s’attaquent qu’a Microsoft Windows (pour l’instant).
  • Les exigence des utilisateurs en terme de simplicité d’administration du système sont très importante.

Tout cela me fait dire que les OS de demain sont :

Pour les mobiles, GNU/Linux et Mac vont se partager le marché, Google prenant la quasi totalité de la part GNU/Linux.

Pour les netbooks et terminaux léger, Google Chrome OS (le nouvel OS de Google) va faire des ravages et prendre probablement plus des trois quart des parts de marché et sera probablement un jour accusé de position dominante.

Les utilisateurs qui voudrons garder un ordinateurs plus complet, c’est à dire qui utilisent leur ordinateur un peu plus que pour communiquer, vont se répartir entre Mac, Windows et GNU/Linux. La part de GNU/Linux va augmenter au fur et à mesure que les utilisateurs seront confronté à l’efficacité de Chrome OS ou d’androïd, au fur et à mesure aussi que ces systèmes se simplifie.

Pour les serveurs… peu de changement en prévision, en tout cas rien de vraiment net pour le moment.

Conclusion : et-ce bien oui ou non ?

Le grand gagnant de ces changements est très certainement le Web, il va devenir de plus en plus accessible quelque soit les terminaux utilisés. De plus, la diversification des navigateurs, avec la poussé forte de Google Chrome (navigateur unique et obligatoire sur Google Chrome OS), va permettre d’augmenter la qualité des applications web.

L’autre bonne chose est la diversification des systèmes comme en ce qui concerne les plantes, la bio-diversité renforce la qualité et la résistance des différents éléments : par exemple, le bug de l’an 2000 ne concernait que Microsoft, les virus ne s’attaque qu’a Windows…

Le grand perdant sera Microsoft… encore qu’il ait les moyens de redresser la barre.

Maison et Olivier
Maison et Olivier
Catégories
Bestiaire

Phacochère, Hérisson, Blaireau, Canard, Salamandre, Faon, Gibbon, Héron, Bouquetin, Jackalope, Koala

Ubuntu
Ubuntu

Où la ça en fait beaucoup d’un seul cou ça ! Et on peut même se demander se qu’ils ont en commun… d’être, d’avoir été ou de devenir la mascotte d’une version d’Ubuntu ! Pourquoi tant de bestiole pour un même logiciel ?

Tout simplement parcqu’a chaque nouvelle version, une nouvelle mascotte vient l’identifié ! Et c’est pas tout, pour marquer encore plus le coup, chaque mascotte se voit qualifié d’un adjectif : le héron robuste, le canard pimpant…

Pour ajouter encore un peu à la symbolique, la première lettre du nom anglais des animaux commence est prise dans l’ordre des versions : Gibbon, Héron.

Et pour finir, l’adjectif qualifiant les mascottes commence par la même lettre !

Vous êtes perdu, c’est pas étonnant, en plus avec une nouvelle version tous les six mois (en avril et en octobre), il faut vraiment suivre ! D’autant que certain de ces animaux ne sont pas toujours couran : un gibbon est une espèce de singe et le jackalope un animal mythologique ressemblant à un lapin avec des cornes. Voici un petit tableau pour s’y retrouver :

version nom anglais nom français
4.10 The Warty Warthog le phacochère verruqueux
5.04 The Hoary Hedgehog le hérisson vénérable
5.10 The Breezy Badger le blaireau jovial
6.04 The Dapper Drake le canard pimpant
6.10 The Edgy Eft la salamandre énervée
7.04 The Feisty Fawn le faon courageux
7.10 The Gutsy Gibbon le gibbon fougueux
8.04 The Hardy Heron le héron robuste
8.10 The Intrepid Ibex le bouquetin intrépide
9.04 The Jaunty Jackalope le Jackalope enjoué
9.10 The Karmic Koala Le koala karmic ?

Vous pouvez retrouver toutes ces explications sur la documentation française d’Ubuntu.

Le logiciel quand à lui, ubuntu, est une distribution GNU/Linux c’est à dire un système d’exploitation complet et libre qui remplacera très bien Ms Windows ou Mc OS. Elle inclue toutes les applications courrante et moins courante que l’ont peut trouver dans le logiciel libre et une manière simple de les installer et de les desinstaller à volonté. Les puristes diront qu’elle n’est complètement libre ou tout à fait fiable, le fait est qu’elle reste la distribution la plus accessible au grand publique.

Téléchargez là et essayez là, elle vous emerveillera !

The Edgy Eft (la salamandre énervée)
The Edgy Eft (la salamandre énervée)
The Feisty Fawn (le faon courageux)
The Feisty Fawn (le faon courageux)
The Dapper Drake (le canard pimpant)
The Dapper Drake (le canard pimpant)
The Breezy Badger (le blaireau jovial)
The Breezy Badger (le blaireau jovial)
Catégories
Bestiaire

Le Daemon

FreeBSD
FreeBSD

Ne prenait pas peur, ce n’est qu’un gentil petit démon rouge avec des cornes et qui répond au doux nom de Beastie (la bête).

L’emblème :Quel idée originale que de choisir une créature aussi détestable que démon pour représenter un logiciel ! En fait, c’est un jeu de mot et la traduction nous trompe. Il s’agit d’un daemon – d(isk) a(nd) e(xecution) mon(itor) – au sens Unix du terme, c’est à dire un programme travaillant en arrière plan sans intervention humaine. Par ailleurs, le nom de Beastie est aussi un jeu de mot obtenue en prononçant BSD en anglais… Juste au passage, un des daemon que vous rencontrez le plus fréquement est celui qui vous envoi des mails pour vous signaler que l’adresse à laquelle vous avez écrit n’existe pas : mailer-daemon.

(cc par philippe leroyer)
(cc par philippe leroyer)

La créature : Si les démons font référence à la religion en désignant le mal absolue, il existe dans la mythologie grèque une créature appellé daemon qui est a peu près l’inverse d’un démon au sens religieu… C’est une sorte de génie ambivalent… Je n’ai trouvé aucune représentation de ces créatures, en revanche il est clair que la mascotte de FreeBSD se réfère à la première définition !

Le logiciel : FreeBSD est un système d’exploitation de la famille d’Unix, concurent direct de GNU/Linux de par ses capacités et le fait que c’est un projet libre.