Catégories
Technologie

WordPress en plusieurs langues

Solution 1 : Traduction partielle

L’interface est traduit de base, et seule une page est traduite pour renseigner les utilisateurs
Défaut : partielle
Avantage : facile à mettre en place

Solution 2 : Langues mêlées

Les billets sont écrits en plusieurs langue successives
Défaut : adapté uniquement pour peu de textes et peu de langues.
Avantage : facile à mettre en place

Solution 3 : Langues entrecroisées

Chaque billet est dans une seule langue. Si une traduction a lieu, elle est faite dans un autre billet qui sera éventuellement lié à l’original. Les langues s’entrecroisent. Un système de catégorie peut faciliter la lecture.
Défaut : les deux traductions d’un même texte ne seront pas nécessairement liées, ou sinon il faudra le faire à la main en ajoutant une phrase « accéder à la version anglaise du billet »
Avantage : facile à mettre en place. Pratique si l’on s’autorise un « délais » de traduction. Pratique si l’on ne veut pas tout traduire.
exemple :
* http://blogs.lexpress.fr/attali/
* http://ploum.net/ -> http://ploum.net/post/im-a-pirate « Traduction française »

Solution 4 : multi-blogues, ou blogues séparés

Même idée que la solution précédente, mais en séparant complètement les langues sur deux domaines ou sous domaines différents.
Avantage : personnaliser en fonction de la cible… nécessairement différente (une différence de langue entraîne souvent une différence de culture)
exemple :
* http://boilingfrogs.info/ + http://www.tetedequenelle.fr/ -> même auteur, même sujet

Solution 5 : les plugins

… et bien d’autres. La plupart des plugins permettent d’améliorer les solutions précédentes en automatisant et harmonisant le fonctionnement.

En bref, la question n’est pas tellement de savoir comment procéder pour configurer WordPress, mais plutôt comment va fonctionner l’équipe de rédaction, comment vont interagir les auteurs-traducteurs.