Catégories
Réflexion Technologie

Pourquoi pirater ?

Ce titre est provocateur n’est ce pas ? Et pourtant, étant donnée la quantité de personne qui pirate films et musiques, il doit bien y avoir une raison à cela. Comme il m’est arrive d’avoir recours à ces pratiques j’ai quelque idées sur la question.

1. Nous sommes curieux.
En effet, nous voulons découvrir de nouvelles œuvre artistiques, et, de la même façons dont nous pouvons accéder a des nouveautés grâce a la radio et a la télé, nous aimons « tester ».

2. Nous voulons choisir.
A la radio ou à la télévision, on nous impose des choix qui ne sont pas les notres à des horaires qui ne sont les notres.

3. Nous n’aimons pas payer pour une œuvre qui ne nous plaît pas.
Ce point est très problématique car, au Cinéma par exemple, nous déboursons une forte somme pour nous divertir. Hors, il arrive que nous nous ennuyons à mourir. Un film piraté qui ne nous plaît pas, finit rapidement à la corbeille sans que nous ne le regardons jusqu’au bout. De même, les possesseur de grandes discothèques, n’écoute pas tout. Cependant, si la somme déboursé n’est pas trop élevé, nous n’avons pas de remord.

4. Nous aimons conseiller et revoir ou réentendre les œuvres qui nous plaisent.
Parce quenous voulons être libre de consulter dans les conditions qui nous plaisent (en mobilité par exemple sur un baladeur), les solutions de streaming, ou les systèmes verrouille nous sont trop limitatif pour que l’on s’y intéresse.

5. Nous ne voulons pas prendre de risques que l’œuvre soit inexploitable.
Nous faisons de plus en plus la mauvaise expérience de ne pouvoir regarder un DVD, par exemple, parce que notre lecteur n’est pas capable de lire… A 20€ le disque c’est une arnaque incroyable ! Nous voulons donc des systèmes inter-opérable pour ne pas dire des formats ouvert.

6. Nous sommes pressé.
Nous voulons nos œuvres immédiatement après avoir décider de les acquerrir. C’est entre autre pour cela que les systèmes paire a paire ont été mise au point. Sans compté qu’ils allègent les infrastructures Internet nécessaire à la diffusion.

7. Nous n’avons plus confiance…
…en ce qui nous ont imposé ce que nous devions voir et entendre, qui nous ont imposé leur prix en se faisant de larges marges, qui nous arnaque en nous vendant des systèmes non inter-opérable…

L’industriel qui aura compris tout cela, et qui fera une offre prenant en considération ces désidératas sera le rois du pétrole !

L’homme politique qui voudra réconcilier le public avec l’art, prendra les mesures nécessaire pour limiter les abus dont le consommateur a été victime.

Vous voulez que l’on ne pirate plus ? Faîtes que l’offre corresponde à nos envie et nous serons les meilleurs clients du monde.

L1030222.JPG
feuilles d'autonne
Catégories
Réflexion

Livre, CD et après ?