Irréversible

Un professeur de philo demande à ses élèves de vider sur leur bureau les tubes de crème à raser, de dentifrice et autres trucs en tube contenants des gels.

Les élèves se sont empressés de vider tous ces tubes dans la joie. Une fois tous les tubes vidés, le professeur a ensuite demandé aux élèves de tout remettre à l’intérieur.

Naturellement, c’est impossible à faire et la plupart des élèves ont abandonné avant même d’avoir essayé. Le professeur leur a donc dit:

« Sur le moment, vous étiez tellement concentrés que vous n’étiez même pas en train de réaliser tout le dégât que vous étiez en train de faire. Le dégât s’est rapidement répandu et il est impossible de remettre tout ça à l’intérieur. Souvenez-vous de ça lorsque vous devez sortir des mots de votre bouche… »

5 règles pour la vie

  1. Faites la paix avec le passé
    pour qu’il ne perturbe pas votre présent.
  2. Ce que les autres pensent de vous
    n’est pas votre problème.
  3. Le temps guérit à peu près tout
    Donne lui le temps.
  4. Personne ne s’occupera
    de votre bonheur… si ce n’est vous.
  5. Ne comparez pas votre vie à celle des autres
    et ne les jugez pas : vous n’avez aucune idée de ce à quoi ressemble leur parcours.

Lobying, propagande, évangélisation ou publicité ?

Attention cet article et son titre sont hautement polémiques. L’idée m’en est venue d’un lapsus lors d’une émission radio où le mot « évangélisation » a été prononcé alors que l’on parlait « revenu de base ». Est-ce un bon choix ? En tout cas c’était spontané !

Si je regarde le terme « évangélisation », cela signifie « annoncer une bonne nouvelle » (là, je sens que certain ont déjà sauté sur leur dictionnaire de grec pour vérifier si ce n’est pas plutôt « la » que « une »… en fait, est-ce vraiment important ?).

D’un point de vue technique, parler de revenu de base c’est un peu annoncer une bonne nouvelle, encore faut-il y croire. Oui, j’enfonce le clou avec encore un terme sortant du vocabulaire religieux mais « bonne nouvelle » est un terme terriblement subjectif et selon la position que vous avez par rapport à la nouvelle en question, elle vous paraîtra bonne ou non.

Quel autre terme pourrait être utilisé ?

Dans un contexte politique comme le revenu de base, le terme « lobbying » semblerait tout à fait adapté. Sauf que le lobbying consiste à communiquer vers les pouvoirs publics et institutions publiques ce qui n’est pas le cas de cette émission radio. De plus, c’est un terme quasiment réservé aux entreprises, même si des associations à but non lucratif l’utilisent de plus en plus.

Avant de parler de lobbying, le terme « propagande » était couramment utilisé. Il s’agit ici de communication des institutions publiques vers les individus.

Pour faire la même chose, les entreprise font de la « publicité ». Est-ce un terme que les associations peuvent employer ?

Car en effet, dans tous les cas, c’est la même chose : il s’agit de communiquer une information à une personne ou un groupe de personnes. Cette communication change de nom en fonction de l’émetteur et du récepteur et pas tellement en fonction du contenu du message, car dans tous les cas, l’émetteur est convaincu de détenir « la » bonne nouvelle !

Et vous, quel est votre terme préféré ?