Quels sont les gros cailloux de votre vie ?

Un jour, un vieux professeur fut convié à expliquer la manière dont il planifiait son temps à un groupe de dirigeants de grosses compagnies. «Nous allons réaliser une expérience», leur déclara-t-il :

Sur la table, le vieux professeur déposa délicatement un pot de verre de plus de quatre litres. Puis, il plaça délicatement, un par un, environ une douzaine de cailloux à peu près gros comme des balles de tennis dans le grand pot.

Lorsque celui-ci fut rempli jusqu’au bord et qu’il lui fut impossible d’y ajouter un caillou de plus, interrogea ses élèves :

«Est-ce que le pot est plein ?»

Tous répondirent oui.

Il attendit quelques secondes et ajouta «Vraiment ?»

Alors, il se pencha à nouveau pour prendre un récipient plein de gravier déposé par terre. Avec minutie, il versa ce gravier sur les gros cailloux puis brassa légèrement le pot. Les morceaux de gravier s ‘infiltrèrent entre les cailloux … jusqu’au fond du pot.
Le vieux professeur leva à nouveau les yeux vers son auditoire et demanda à nouveau :

«Est-ce que le pot est plein ?»

Cette fois, ses brillants élèves commencèrent à comprendre son manège. L’un d’eux répondit :

«Probablement pas.»

Le professeur se pencha à nouveau et, prit un récipient contenant du sable. Soigneusement, il versa le sable dans le pot qui bien vite remplit les espaces entre les gros cailloux et le gravier. à nouveau, il répéta :

«Est-ce que le pot est plein ?»

Cette fois, sans hésiter et en chœur, les élèves répondirent : «non».

Le professeur prit alors le pichet d’eau qui était sur la table, remplit le pot jusqu’à ras bord et demanda :

«Quelle grande vérité nous démontre cette expérience ?»

«Cela démontre, répondit le plus audacieux des élèves, que, même lorsqu’on croit que notre agenda est complètement rempli, si on le veut vraiment, on peut y ajouter plus de choses à faire.»

«Non», répondit le vieux professeur. «La grande vérité que nous démontre cette expérience est que si on ne met pas les gros cailloux en premier dans le pot, on ne pourra jamais les faire entrer tous, ensuite».

Il y eu un silence, chacun prenant conscience de l’évidence de ces propos.

Le vieux professeur dit alors
«Quels sont les gros cailloux de votre vie ? Votre santé ? Votre famille ? Vos ami(e)s ? Réaliser vos rêves ? Faire ce que vous aimez, apprendre ? Défendre une cause ? Vous relaxer ? Prendre le temps ? Ou autre chose ?»

Ce qu’il faut retenir, c’est l’importance de mettre ses gros cailloux en premier dans sa vie sinon on risque de ne pas réussir … sa vie. Si on donne priorité aux peccadilles (le gravier, le sable), on remplira sa vie de peccadilles et on n’aura plus suffisamment de temps précieux à consacrer aux éléments importants de sa vie.

Alors, n’oubliez pas de vous poser à vous-même la question
«Quels sont ces gros cailloux dans ma vie ? Ensuite, mettez-les en premier dans votre pot» (votre vie) !

f-spot et symfony

Une des choses les plus intéressantes d’un logiciel libre, c’est que l’on peut bâtir dessus. … et je ne m’en prive pas !

J’utilise depuis plusieurs années maintenant le très bon logiciel f-spot qui permet de gérer des photos. Rien d’extraordinaire, mais tout de même ce logiciel permet de les visionner, de leur affecter des « étiquettes » (tags), de faire quelques retouches de base et d’exporter les photos vers toute sortes de service en ligne. Ainsi mes photos sont triées et en quelques cliques je peux trouver toutes les photos que j’ai d’une personne ou d’un lieu.

Comme je ne suis pas seul, je désire montrer ces photos sans pour autant avoir à faire d’export et encore moins à payer un hébergement onéreux.

Comme les données de f-spot sont enregistrées dans une base de donnée sqlite, je me suis dit que je pourrais l’utiliser directement pour monter un site web rapidement. J’ai donc configuré mon ordinateur domestique comme serveur web accessible depuis Internet.

J’ai sorti le meilleur outils de développement rapide : symfony. En quelques minutes j’ai pu « attaquer » directement la base de f-spot et récupérer des photos.

Avec deux trois outils en plus, j’ai pu finaliser en quelques heures un petit site : http://photos.fam-martel.eu

J’ai utilisé :

  • sfImageTransformPlugin pour faire des vignettes et des images de taille à aller sur le web.
  • Osez HTML5 et CSS3 ! pour réaliser une jolie présentation.
  • YoxView pour avoir un diaporama avec effet d’agrandissement et de transition.
  • Piwik pour récupérer des statistiques de consultation.
  • … et bien entendu ma machine tourne sous GNU/Linux avec un serveur Apache.

Au final, ce ne sont que des logiciels libres que j’ai assemblés pour en faire ce dont j’ai besoin. Je n’ai presque rien développé, j’ai fait fonctionner ensemble des morceaux de logiciels.

sfImageTransformPluginsfImageTransformPlugin