Catégories
livre Réflexion Revenu de Base

Les Secrets de la Monnaie – Gérard Foucher

Voici quelques temps que j’ai terminé de lire un ouvrage assez incroyable de Gérard Foucher : «Les Secrets de la Monnaie»

L’auteur nous explique en détail le fonctionnement de la monnaie, son utilité et ses défauts. Ainsi, il décrit comment la monnaie profite aux banques au détriment des états, des entreprises et des individus en prenant bien garde de ne jamais glisser vers la théorie du complot.

Si l’intérêt d’avoir une monnaie est assez facile à comprendre, les défauts sont beaucoup plus complexes à analyser et nous sommes aveuglés par des croyances distillées dans nos écoles et nos médias.

L’ouvrage de Gérard Foucher nous libère de nos croyances et nous permet d’appréhender la monnaie d’une manière plus sereine.

La monnaie est un bon Serviteur et un mauvais Maître.

Au delà de l’analyse, l’ouvrage propose et critique différentes solutions, dont le dividende universel.

D’un côté la monnaie est un bien réel, une marchandise qui a une valeur d’usage en elle-même, c’est une matière, elle a tendance à se dégrader avec le temps, on doit la stocker physiquement, elle ne peut exister qu’à un seul endroit à la fois.

De l’autre, la monnaie est un ensemble de chiffres qui ne peut servir à rien en dehors de l’échange, qui n’a pas d’existence physique, qui est inaltérable, qui se conserve sans coût et qui peut être multiplié à l’infini.

Ces deux concepts sont assez différents pour qu’on puisse accepter de ne pas les confondre.

Gérard Foucher

Petite anecdote, j’ai acheté ce livre magnifique dans une monnaie improbable : «monnaie M». Cette monnaie totalement virtuelle, distribuée sous forme de dividende universel, permet de vendre et d’acheter tout ce que l’on peut imaginer.

CouvertureSecrets10.4_1ereCouvAvecCadre_1000px3-199x300Alors que nous sommes en pleine crise monétaire, ce livre est une bouffée d’oxygène pour ne pas accuser nos semblables de tous nos maux : de la même manière que Martin Luther King a expliqué que le problème des noirs aux États Unis n’était pas les blancs, mais un ensemble sociétale, de tradition et de culture conduisant à la ségrégation et à l’appauvrissement des noirs ; les problèmes liés à la monnaie ne sont pas dus aux banquiers ou aux politiques mais plutôt au système dans sa globalité.

Si la lecture vous rebute, vous pouvez opter pour la conférence gesticulé par l’auteur lui même.

Les secrets de la monnaie

Par Nathanaël Martel

Développeur Web, défenseur de la culture libre et du revenu de base