le point JFDI

Vous connaissez la loi de Godwin ?

«Plus une discussion en ligne dure longtemps, plus la probabilité d’y trouver une comparaison impliquant les nazis ou Adolf Hitler s’approche de 1»

Et vous ne manquez pas de distribuer des points Godwin dès que quelqu’un tombe dans ce piège si facile…

Je pense que de la même façon, il y a une loi JFDI que nous pourrions formuler de la sorte :

«Plus une personne critique un travail, plus la probabilité que quelqu’un lui propose de le faire s’approche de 1»

Cherchez dans votre mémoire, combien de fois avez vous entendu ces réflexions : «tu n’as qu’à le faire», «on n’est jamais mieux servi que par soi même»… en anglais, l’expression qui convient très bien est «Just Fucking Do It!», que l’on pourrait traduire par «Fais-le, bordel !». Gardons seulement les initiales, histoire que ça passe partout, et distribuons des points JFDI dès que le besoin s’en fait sentir.

 Exif_JPEG_PICTURE

Personnellement, la première fois que j’ai vu (et réalisé) quelqu’un réagir de la sorte c’était à propos de logiciel libre, de symfony pour être précis, un utilisateur demandait simplement pourquoi telle fonctionnalité ou telle documentation n’existait pas… je vous laisse deviner la suite.

Le logiciel libre a ce côté fabuleux que si le programme ne fait pas ce que tu veux, alors tu peux le modifier, si tu ne comprends pas comment il fonctionne, alors tu peux lire le code pour le comprendre.

Du point de vue de la personne qui reçoit l’invitation, le point JFDI permet de se repositionner par rapport à ses besoins : «jusqu’où suis-je prêt à aller pour satisfaire ce besoin ?», «cet effort en vaut-il vraiment la peine ?».

Les détracteurs du revenu de base donnent souvent comme argument que plus personne ne voudra faire les tâches pénibles… Vraiment ? Vous voulez que cette tâche soit faite ?JFDI.

ps : il va falloir que je parle du point RDB, le moment où dans un article je parle de revenu de base 😀

Publié par

Nathanaël Martel

Développeur Web, défenseur de la culture libre et du revenu de base

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *