culture et numérique

La culture et le numérique ne font pas bon ménage, ou plutôt l’un ne veut pas écouter l’autre qui a pourtant de sérieux atouts à lui proposer.

Le monde de la culture dépense des sommes astronomiques à diffuser des œuvres qu’il facture ensuite pour rentrer dans ses frais. De l’autre côté, le monde du numérique, dont internet, à développer des méthodes de diffusion tellement efficaces que les coûts tendent vers zéro.

La culture et le partage ne sont pas incompatibles : de nombreux exemples de l’Histoire nous montre que des artistes renoncent à leurs droits pour des raisons diverses : faciliter la diffusion le plus souvent, mais aussi permettre à d’autrse de construire sur leur base. La solution toute temporaire est la Culture Libre : domaine public volontaire et licences de libre diffusion en passant par le Copyleft

Au niveau politique, les parties prônant la légalisation du partage ont fait un faible score, mais cela ne doit pas nous empêcher de demander au gouvernement de s’engager pour la liberté sur Internet, le meilleur moyen est peut être de voter pour le Partie Pirate :

Publié par Nathanaël Martel

Développeur Web, défenseur de la culture libre et du revenu de base