Catégories
livre Réflexion

Le Futur manquerait-il d’Avenir ?

Je finis aujourd’hui un livre de Lawrence Lessig, un juriste américain qui est le créateur des licences Creative Commons. Ce livre, écris en 2001, s’intitule : « L’Avenir des idées ».

Lawrence Lessig commence par rappeller les idées fondatrices

  • du copyright, au seins de la constitution des Etats Unis qui prone un équilibre visant à favoriser l’inovation. Equilibre entre liberté d’utilisation favorisant l’innovation et droit exclusif à son auteur incitant la créativité ;
  • de l’internet et du protocole TCP/IP qui dans sa conception même empêche une réglementation ou un contrôle de l’usage de l’Internet laissant une liberté complète de son usage à ses utilisateurs et non à ceux qui en ont la charge.
  • de la différence entre bien rivaux et non rivaux en citant Jefferson :

Qui reçoit une idée de moi reçoit du savoir sans que mon savoir en soit diminué ; de même, qui allume sa bougie à la mienne reçoit de la lumière sans me plonger dasn l’obscurité.

Ainsi, il dénonce les problèmes liés à la prolongation de la durée du copyright qui est un frein à l’innovation dans le sens ou il n’est pas possible de travailler et d’utiliser une oeuvre protégé sans pour autant inciter les auteurs à créer plus dans la mesure où ils sont parfois déjà mort.

Il montre aussi l’absurdité des brevets logiciel dont même Bill Gates dit qu’ils conduisent à « un état de complet immobilisme ».

Lawrence Lessig commente également les différents procés est problèmes actuels (comme l’affaire Napster) et montre que la tentative de contrôle exercé les bénéficiaires des anciens systèmes et notamment Holywood. Il montre d’ailleurs que c’est une réaction naturelle de la part de ce qui bénéficient d’avantage qu’ils risquent de perdre au profit du nouveau.

Lawrence Lessig est très pessimiste face à cette actualité pour l’avenir de idées. Sept ans après je ne peux que constater qu’il avait raison sur bien des points !

Enfin il propose des solutions pour rééquilibrer le copyright et les brevets ainsi que des recommandations pour conserver l’internet non réglementé.

En ligne, ou sur papier : L’avenir des idées : Le sort des biens communs à l’heure des réseaux numériques

Par Nathanaël Martel

Développeur Web, défenseur de la culture libre et du revenu de base

2 réponses sur « Le Futur manquerait-il d’Avenir ? »

Les commentaires sont fermés.