Le paradoxe du choix

Non je ne parlerais pas de mathématiques, je voulais simplement évoqué une conférence écouté sur le web.

Pour faire un petit résumé cela disait :

Le Choix est une bonne chose, cela est synonyme de liberté. Cependant, trop de choix entraîne la paralysie (ne sachant que choisir on ne choisit plus) et les regrets (on regrette le choix que l’on a fait : peut-être un autre choix aurait été meilleurs…).

Bref un tableau bien noir de la liberté !

La conclusion était – vous vous en doutez – : le choix c’est bien mais y faut pas en abuser… Ce qui laisse rêveur après une heure de conférence !

Tout de même de chose à retenir… pour ne pas succomber au inconvénient du choix :

1. Définir toutes les caractéristiques du produit à acquérir, ensuite dès qu’un produit remplis tous ces critères, vous arrêtez votre choix. Inutile de continuer, si deux produit remplissent les mêmes critère vous ne saurez plus lequel choisir… et vous aurez des remords.

2. Demander à quelqu’un d’autre d’effectuer le choix pour vous ! En effet vous n’éprouverez aucun regret à assumer le choix d’un autre. Remarquez au passage que l’autre n’est pas obligé de justifier son choix, ni même de s’y connaître puisque de toute façon il n’aura pas à assumer celui-ci !

Je vous recommande la seconde : c’est beaucoup plus facile ! La personne à qui je demande est toujours compétente puisque c’est Dieu. A cela vous ajoutais le proverbe : « Il faut être heureux avec ce que l’on a », et vous serez l’homme le plus heureux du monde !

Voici la dite conférence :

Par Nathanaël Martel

Développeur Web, défenseur de la culture libre et du revenu de base