diffusion libre et gratuite : problème ou solution ?

Je suis assez consterné devant cet article où il est clairement expliqué que la diffusion gratuite nuit à la diffusion payante et que cela pose un problème.

Il se pourrait que les fichiers sous licence libre (Creative Commons) puissent être « valorisés » (c’est- à-dire rendus payants) car selon Pierre Lescure leur « libre circulation risquerait de freiner le développement de l’offre légale ».

Donc, nous avons développer des technologies pour réduire de manière drastique le coût de reproduction et diffusion. Nous les utilisons pour la diffusion de la culture. Nous devrions nous en réjouir, au lieu de cela nous nous en plaignons.

Nous avons voulu ces technologies, il faut maintenant les assumer.

Je pense que l’on peut faire le parallèle avec ces paroles de Paul Jorion :

Le travail disparaît, et c’est ce qu’on voulait.

Paul Jorion

La solution, dans un cas comme dans l’autre, nous la connaissons : Le Revenu de Base.

flattr this!

culture et numérique

La culture et le numérique ne font pas bon ménage, ou plutôt l’un ne veut pas écouter l’autre qui a pourtant de sérieux atouts à lui proposer.

Le monde de la culture dépense des sommes astronomiques à diffuser des œuvres qu’il facture ensuite pour rentrer dans ses frais. De l’autre côté, le monde du numérique, dont internet, à développer des méthodes de diffusion tellement efficaces que les coûts tendent vers zéro.

La culture et le partage ne sont pas incompatibles : de nombreux exemples de l’Histoire nous montre que des artistes renoncent à leurs droits pour des raisons diverses : faciliter la diffusion le plus souvent, mais aussi permettre à d’autrse de construire sur leur base. La solution toute temporaire est la Culture Libre : domaine public volontaire et licences de libre diffusion en passant par le Copyleft

Au niveau politique, les parties prônant la légalisation du partage ont fait un faible score, mais cela ne doit pas nous empêcher de demander au gouvernement de s’engager pour la liberté sur Internet, le meilleur moyen est peut être de voter pour le Partie Pirate :

flattr this!

Lecture de la semaine 2012-05-06

Droit d’auteur

Propositions du PiratPartiet Suédois sur la réforme du droit d’auteur avec des propositions intéressantes à l’heure du numérique, dans la ligne droite de culture libre de Lawrence Lessig : légalisation de partage non marchand, diminution du monopole commerciale, enregistrement, légalisation du contournement des DRM… on avance sur une très bonne voie !

Vie privée sur internet

Marc L*** Violemment impudique, l’auteur reconstitue la vie d’un Internaute en déroulant les informations disponibles sur Internet. L’étude est très intéressante dans la mesure où elle nous fait prendre conscience…

Libérer Internet, Sexe, alcool et vie privée [pdf] Toujours le problème de la vie privé, au travers d’une anecdote amusante.

 

Comment définir la liberté pirate ?

CDI et insatisfaction au travail

La cause principale du malaise au travail des Français est à chercher dans la reconnaissance du travail accompli

flattr this!